Recevoir les nouveaux articles par Email

jeudi 8 mars 2018

LES 40 JEUNES DE SEBASTE (KARSOUN MANKOUNK)

Des soldats de l'armée romaine étaient cantonnés à Sébaste, une ville d'Arménie. Sur ordre, les troupes furent interrogées pour voir s'il y avait des chrétiens parmi eux. 40 soldats se révélèrent être chrétiens bien que loyaux à l'empereur de Rome.
Ils furent interrogés par les. juges et leurs réponses courageuses entraînèrent leur condamnation. Emprisonnés, ils eurent une apparition du Seigneur qui vint renforcer leur foi.
Lorsque Lucius, un duc de Césarée, vint à Sébaste, les 40 jeunes hommes furent amenés et interrogés. A nouveau, ils mirent en évidence leur foi inébranlable. Même les bourreaux furent pris de désarrois, et ils s'interposèrent lorsqu'on ordonna de torturer les 40 soldats. Lorsque Lucius réalisa que les soldats chrétiens ne renieraient pas leur foi, il donna l'ordre de les punir.
C'était en hiver. Les 40 jeunes furent laissés nus et plongés jusqu'au cou dans l'eau glacée d'un lac. Les eaux gelèrent et leurs corps commencèrent à se crevasser. L'un des 40 ne pouvant supporter ce supplice sortit en courant du lac pour se précipiter vers le bain turc tout spécialement préparé pour ceux qui changeaient d'avis et renieraient leur foi chrétienne. Il mourut immédiatement.
Pendant la nuit, une lumière céleste brilla sur le lac, et des couronnes apparurent sur les têtes des martyrs. A cette vue, l'un des gardes se convertit et se jeta dans le lac, prenant la place du 40ème soldat.

Vers le matin, les corps des 40 furent sortis du lac, brûlés, et leurs cendres furent dispersées dans le lac. L'évêque vit les restes dans un rêve et les recueillit pour les ensevelir avec honneur en 316. Les 40 jeunes hommes devinrent les saints les plus populaires d'Orient.
Une église de 40 coupoles fut construite à Sébaste à leur mémoire. L'église fut détruite au 14ème siècle lorsque Tamerlan, le fameux conquérant oriental, passa par l’Arménie. Plus tard, le cimetière de Sébaste fut également appelé "Karasoun Mankounk" (les 40 jeunes), car il était situé sur l'emplacement de cette église.
Le lac lui-même se réduisit à une petite superficie, au milieu de la partie turque de la ville, où il était protégé par un mur de pierres construit autour et au-dessus de celui-ci.

VIVRE L’ANNÉE LITURGIQUE 
DE L’ÉGLISE ARMÉNIENNE
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...