Recevoir les nouveaux articles par Email

mercredi 22 novembre 2017

LA BIBLE DANS LA TRADITION ARMENIENNE CHRETIENNE (1)

Lorsque je songe au rôle de la Bible dans l’Église arménienne et dans la vie du peuple arménien, il me vient à l’esprit l’image du corps humain et du sang qui y circule. Tout au long de l’histoire de l’Église arménienne, comme aujourd’hui, la Bible occupe une place centrale. Elle donne à la liturgie une signification particulière, et aux fidèles un sentiment très fort de communion avec la présence divine.

Cette présence dominante de la Parole de Dieu dans la liturgie est destinée à communiquer au peuple arménien l’amour et l’attention de Dieu. Car pour comprendre vraiment l’histoire de ce peuple, il faut tenir compte de l’influence primordiale de la Bible, où est consignée la vérité éternelle du salut par la Parole et les actes de Dieu. (...)

Son nom arménien: «le Souffle de Dieu»
Commençons par le nom même de la Bible. En arménien, les gens du peuple aussi bien que les ecclésiastiques l’appellent Astouadsachountch Matean, c’est- à-dire «Livre divinement inspiré». Mais souvent, on dit simplement Astouadsachouhtch ce qui signifié «le Souffle de Dieu». On trouve l’origine de ce nom chez saint Paul (2 Tim. 3.16); mais tandis que Paul emploie cette idée en passant, les Arméniens, eux, y ont reconnu une grande valeur théologique pour définir la Bible dans son sens le plus profond et le plus véritable. Elle caractérise précisément l’attitude des Arméniens: pour eux, la Bible est effectivement le Souffle de Dieu, Transcendant le sens littéral de l’expression, ce souffle jaillit et se répand sous la forme d’une puissance de grâce et de sa¬gesse. L’influence que la Bible a exercé sur la vie, l’histoire et la culture du peuple arménien tient en grande partie à ce mot, Astouadsachountch, et à ses connotations spirituelles et théologiques.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...