Recevoir les nouveaux articles par Email

samedi 19 mars 2016

Ouvrez la porte (Cérémonial du dimanche après-midi des Rameaux)

La Sainte Eglise Apostolique Arménienne compte parmi ses fêtes une belle célébration liturgique, celle de l'Ouverture des portes (littéralement "Ouvrez la porte"), qui a toujours lieu à la fin de l'office du soir du dimanche des Rameaux (cette liturgie a lieu également au cours de la célébration d'inauguration d'une église nouvellement construite). On a l’impression que cette célébration, magnifiée par des cantiques admirablement ornés, exprime la pensée et l’âme des Ecritures Saintes  et est une approche mystérieuse qui conduit vers les souffrances du Christ lors de la Semaine Sainte. Cette cérémonie s'appelle "Tourenpatsek" (ouvrant la porte), car elle a un lien direct avec la porte; en effet, elle se déroule en règle générale devant les portes de l'église, parfois aussi devant les portes du "gavit" de l'église (de nos jours il est possible aussi de voir cette cérémonie se dérouler devant le rideau de l'autel). Cette porte ou ce rideau symbolisent les portes du Royaume Céleste; depuis l'extérieur de ces portes, par l'intermédiaire du prêtre, les fidèles demandent à Dieu de pouvoir entrer dans le Royaume. De l'autre côté des portes ou bien du rideau, un autre prêtre, comme symbole de la voix Divine, débute un dialogue de questions/réponses avec les personnes restées dans le "monde extérieur"; Dans quel but cette belle petite image du terrible Tribunal est placée devant nous à ce moment du rituel:

Le prêtre en habit d'officiant commence à dire d'une voix plaintive :
CANTIQUE "Ouvre-nous Seigneur, ouvre-nous Seigneur, ouvre-nous Seigneur la porte de la miséricorde pour que nous puissions t'implorer''.

Quel-qu'un de l'intérieur, répond au prêtre :
"Qui sont-ils pour que je leur ouvre la porte ? Car cette porte est celle du Seigneur et ce sont les justes qui entrent".
Le prêtre dit de l'extérieur :
"I1 n'y a pas que les justes qui entrent, les pécheurs qui ont été justifiés par la confession et la repentance entrent aussi".
On dit de l'intérieur :
"Car ceci est la porte du ciel et la vallée de tristesse que Dieu fit voeu à Jacques, lieu de repos des justes, purgatoire des pécheurs, demeure royale du Christ, résidence des anges, salle des saints, refuge et maison de Dieu".
Le prêtre dit de l'extérieur :
"Ce que tu dis de la sainte Église est digne et juste, car pour nous, elle est une mère immaculée et c'est d'elle que nous naissons en tant qu'enfant de la lumière et de la vérité. Elle est pour nous, espérance de vie et c'est par elle que nous trouvons la rédemption de notre esprit car elle est chemin de vérité et c'est par elle que nous nous élevons vers notre Père céleste, auprès du Christ".


CANTIQUE - "Ouvre-nous Seigneur, ouvre-nous Seigneur, ouvre-nous Seigneur la porte de la miséricorde pour que nous puissions t'implorer".

 On dit de l'intérieur :
"Voilà, nous voyons notre Seigneur, le Christ qui est sur le Saint Autel. Il appelle ceux qui appliquent sa volonté en disant : là où je serai, sera aussi mon serviteur".
Le prêtre dit de l'extérieur :
"Nous sommes le prix du sang incorruptible du Fils de Dieu, nous bénissons avec joie notre Sauveur le Christ et disons d'une seule voix, gloire à ta venue redoutable Seigneur".

CANTIQUE - "Ouvre-nous Seigneur, ouvre- nous Seigneur, ouvre-nous Seigneur la porte de la miséricorde pour que nous puissions t'implorer".

On dit de l'intérieur :
"La trompette du Dieu redoutable sonne d'une manière terrible en disant voici l'époux qui arrive, venez au devant de lui".
Le prêtre dit de l'extérieur :
"Voilà, je suis avec les enfants que Dieu m'a donnés et nous attendons de voir le Christ et d'entendre sa bienheureuse parole".
On dit de l'intérieur :
"On entend la voix du Dieu créateur qui dit : Venez les bénis de mon Père et prenez en héritage le royaume qui a été prépare pour vous dès les commencements".
Le prêtre dit de l'extérieur :
''Ouvrez-moi la porte de miséricorde pour me permettre d'entrer et de me confesser à Dieu". 

L'on ouvre la porte et tous les fidèles entrent dans l'église avec une grande joie spirituelle.

(Traduction: Mr. Kegham Torossian,
Anahit)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...