Recevoir les nouveaux articles par Email

vendredi 12 février 2016

POURQUOI ? ET COMMENT ? - Le signe de la croix

POURQUOI ? ET COMMENT ? s'appellera notre nouvelle colonne, qui fournira à nos sœurs et frères fidèles des explications à propos des différents coutumes et pratiques religieuses qui existent dans notre Eglise. Notamment, le signe de la croix, la tenue correcte durant la prière, l’adoration, le salut durant la messe. Ce n’est pas un secret, que nos fidèles sont attachés à l’Eglise par habitude et parfois ils ont besoin de savoir « POURQUOI ? » on fait ceci et « COMMENT ? » on fait cela sans erreur. Voilà, nous apporterons des réponses à ces questions dans cette colonne spirituelle.

Le signe de la croix
Presque chaque individu qui entre dans l’église arménienne, soulève sa main vers son front, d’une
manière instinctive, pour faire le signe de la croix. D’où vient cette habitude ? On croit que ceci est une ancienne coutume issue depuis les années de persécutions des chrétiens (du 1er au 4ème siècle) que les disciples du Christ faisaient comme signe de déclaration de leur foi aux autres chrétiens. N’est-ce pas que la croix qui était l’instrument de souffrance du Christ, s’est transformée en signe de victoire, de salut et de fierté pour les chrétiens (Galates 6 :14) ? Dans les siècles qui suivent, quand les chrétiens n’étaient plus persécutés, ils ont continué à faire le signe de la croix, comme si ils confirmaient les paroles de Saint Paul « par la croix du Christ, le monde m'est crucifié, et moi au monde».

Faire signe de la croix, est aussi, une prière symbolique, une profession et une expression de la foi, à travers lequel l’être humain confirme qu’il croit en Dieu avec toute son intelligence, son âme, son cœur et son corps.
C’est pourquoi, il est important de connaitre comment il faut faire le signe de la croix. D’abord, nous les chrétiens arméniens, faisons le signe de la croix avec la main droite : nous unissons les trois premiers doigts, symbolisant la Sainte Trinité et nous fléchissons les deux autres doigts  symbolisant la nature humaine et divine du Christ et ceci comme signe de l’humilité du Fils de Dieu « pour notre Salut ». La main, sous cette forme, exécute cinq étapes : elle se dirige vers le front, quand nous disons « au nom du Père », vers le ventre quand nous disons « et du Fils », vers le cœur quand nous disons « et l’esprit », vers le côté droit de la poitrine quand nous disons « Saint » et finalement avec le mot « Amen » notre main ouverte se repose sur la poitrine. Essayons maintenant:
Donc faisons cette courte prière,  à chaque fois que nous entrons ou nous quittons l’église, aussi quand le prêtre nous donne la bénédiction, et quand nous entendons le nom de Dieu durant un rituel. De cette façon confirmons tous ensemble que nous croyons en la Sainte Trinité. Que la croix soit notre refuge.
La fois prochaine nous parlerons de quelques mots ecclésiastiques incompréhensibles.

(Traduction: Pauline Z.)

http://www.jeaap.net/2016/02/blog-post_11.html
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...