Recevoir les nouveaux articles par Email

lundi 8 février 2016

LE CARÊME

Le Carême s'interprète comme étant une abstinence alimentaire. Dans la Bible, il est présenté essentiellement comme une renonciation au repas (Dzom) ou une limitation. Cependant le Carême est en même temps inséparable de son profond contenu spirituel, c'est à dire un renouvellement spirituel, une vie digne d’un chrétien emplie d’amour, de foi, d’espérance, de prière et de glorification de Dieu. Dans la Bible, le premier exemple du Carême se trouve dans la mise en situation du jardin d’Éden.      Le Seigneur Dieu commande à Adam:
"Au paradis, vous pouvez manger les fruits de chaque arbre, mais ne mangez pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où vous le mangerez, vous deviendrez mortel" (Genèse 2 :16 à 17).
En d'autres termes, il a été donné au premier homme la meilleure des nourritures, et il lui a été donnée comme seule interdiction de manger uniquement  de "l'arbre de la connaissance du bien et du mal". Pourtant comme beaucoup le savent, cet homme n'a pas pu s'abstenir ; c’est de là que sont survenues les obligations de nouveau Carême afin que l'homme soit en mesure de surmonter les besoins du corps, renforcer sa volonté et son âme pour prouver à lui même ainsi qu'à Dieu, que, peu importe que le fruit interdit soit doux, le Salut lui-même est bien plus doux encore. Cher(e)s ami(e)s, cette année aussi le Carême va durer environ 50 jours jusqu'au les Paquesl, date à laquelle nous célébrerons la Résurrection du Christ avec un esprit joyeux.  Je souhaite à tous ceux qui suivent le jeûne, ainsi qu’à ceux qui font la prière durant le Carême, ou bien les deux simultanément, la persévérance dans la force de l'âme, du cœur et de la volonté.

Avec mes prières, 
Der Houssik

http://www.jeaap.net/2016/02/blog-post.html
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...