Recevoir les nouveaux articles par Email

samedi 6 février 2016

FÊTE DE SAINT SARKIS ET JOURNÉE DE LA BÉNÉDICTION DES JEUNES


A l’occasion de la fête de Saint Sarkis que l’Église Apostolique Arménienne célébrait cette année le 23 janvier, la cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Paris accueillait les jeunes de la région parisienne qui ont répondu nombreux à l’appel de la paroisse parisienne ainsi qu’à l’invitation du Groupe de Jeunes « St Jean-Baptiste » de Paris pour assister à l’office de bénédiction des jeunes.

L’histoire de cet officier chrétien martyrisé pour sa foi, remonte au IV siècle, c’est-à-dire aux origines de la chrétienté de l’Arménie. Le jour dédié à ce saint qui est parmi les plus vénérés par les Arméniens se distingue aussi par les traditions qui se perpétuent et se renouvellent au fil du temps. Proclamée comme la journée de bénédiction de tous les jeunes, cette fête place les thèmes de la jeunesse et de l’amour au centre de toutes les activités liées à ce jour. En effet, Saint Sarkis à qui l’on s’adresse pour la réalisation des rêves d’amour, est le saint patron des jeunes et des amoureux. Le Père Houssik, en s’adressant aux jeunes réunis à l’église à cette occasion, a rappelé les paroles de la première Épitre de Saint Pierre au sujet des jeunes (chapitre 5 : 5-7) :
De même, vous qui êtes plus jeunes, soyez soumis aux anciens ; tous, les uns à l’égard des autres, revêtez-vous d’humilité, car « Dieu, résiste aux orgueilleux et donne sa grâce aux humbles. » Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, afin qu’Il vous élève au temps marqué ; déchargez-vous sur Lui de toutes vos sollicitudes, car Lui-même prend soin de vous.
Ce message toujours actuel pour les jeunes du XXIe siècle, nous enseigne l’humilité et la confiance absolue à notre Seigneur à chaque moment de notre vie.



Après la bénédiction, tout le monde (plus que 80 jeunes) s’est réuni dans la salle de l’église, décorée par les jeunes dans le thème du jour, afin de passer un moment convivial et festif. Les animations ludiques, la musique et la danse traditionnelles arméniennes enchantaient les participants dont certains, n’ont pas tardé à faire de belles déclarations d’amour à leurs bien-aimés, à leurs amis et même à la patrie.


Et les biscuits salés, censés faire rêver de la future âme sœur ? Les petits cœurs en biscuit, préparés la veille par nos jeunes, étaient quelque peu oubliés car l’ambiance chaleureuse et festive qui régnait lors de cette soirée inspirait surtout la joie d’être ensemble et d’avoir réussi cette belle journée grâce à tous les présents !
Quoiqu’on puisse toujours s’intéresser à savoir qui a vu le fameux Rêve…

Hripsime

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...