Recevoir les nouveaux articles par Email

mercredi 20 janvier 2016

FÊTE DE SAINT SARKIS

Chaque année, l’Eglise Apostolique Arménienne célèbre la fête de Saint Sarkis, l’un des saints les plus vénérés du peuple arménien. De nombreuses légendes et traditions sont liées à cette fête. Sarkis, un officier romain valeureux et un chrétien convaincu vécut au IVe siècle. L’empereur Constantin, témoin de son courage et de sa noblesse d’esprit le nomma commandant en chef de Cappadoce, région limitrophe de l’Arménie. Chrétien fervent, Sarkis détruisit les temples païens sur son territoire et fit construire plusieurs églises pour faire glorifier la foi chrétienne. Après la mort de Constantin, le nouvel empereur Julien, dit Julien l’Apostat, fut hostile aux chrétiens et les persécuta. Sarkis, divinement averti dans une vision pour abandonner sa ville, accompagné de son fils se retira en Arménie, alors pays chrétien sous le règne du roi Diran, petit-fils du roi Dertad.
Le roi Diran fut informé que l’empereur Julien s’approchait de la Perse à la tête d’une grande armée. Il s’alarma et pour préserver l’Arménie, il pria Sarkis de se mettre au service du roi perse. Le roi Chabouh le nomma commandant de son armée. Voyant la bonté de Sarkis, sa fidélité envers sa foi et les miracles que Dieu réalisaiten réponse à ses prières, beaucoup de soldats perses se convertirent au christianisme. Là-dessus, le roi Chabouh fut très en colère et exigea de Sarkis et de ses soldats nouvellement convertis d’adorer le feu et de faire des sacrifices en l’honneur des divinités perses. Sarkis refusa catégoriquement en disant : « Je n’adore que Dieu seul, le tout puissant, qui a créé la terre et les cieux. Quant au feu et aux idoles que vous adorez, ce ne sont pas des dieux mais l’œuvre de vos mains et peuvent être détruits par l’homme. » La foule en colère se jeta sur Sarkis et son fils Mardiros qui fut martyrisé. Sarkis fut emprisonné et décapité plus tard. Les quatorze soldats qui restèrent fidèle à Sarkis et à leur foi chrétienne furent aussi martyrisés. Quelque temps après, les ossements du saint furent transportés en Arménie par Saint Mesrob Machdotz pour y être enterrés. Une église qui porte le nom de Saint Sarkis fut construite au même endroit. Voici l’histoire de la vie et du martyre de Saint Sarkis.

La fête de Saint Sarkis n’est pas seulement célébrée par l’église dans la prière, mais aussi par les usages populaires qui constituent une tradition sacrée parmi le peuple arménien. Saint Sarkis est le saint patron des jeunes et des amoureux. Il fait des miracles. Ce jour, les jeunes prient le Saint pour qu’il fasse parvenir leurs prières à Dieu. Saint Sarkis est celui qui réalise les rêves d’amour.
Sa Sainteté Karékine II, Patriarche suprême et Catholicos de tous les Arméniens a proclamé la fête de Saint Sarkis comme « Journée de bénédiction des jeunes ».
Cette année la fête sera célébrée le 27 Janvier.


http://www.jeaap.net/2016/01/blog-post_20.html#more

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...