Recevoir les nouveaux articles par Email

vendredi 9 octobre 2015

LA FÊTE DES SAINTS TRADUCTEURS

Chaque année, le 2e samedi du mois d’octobre (le 14 octobre cette année), l’église arménienne et les fidèles fêtent les Saints Traducteurs. Sans exagération, nous pouvons affirmer que cette fête est la plus importante de notre église nationale, puisque le fruit du travail des Saints Traducteurs a contribué à protéger l’âme arménienne jusqu'à nos jours.
L’Église Apostolique arménienne fête sous le nom de Saint Traducteurs : Saint Mesrop Machtots, ses disciples et élèves Eghiché, Movses Khorenatsi, David Anhakht et d’autres dont la mémoire reste inoubliable. Nous mettons aussi au rang des Saint Traducteurs : Saint Grégoire de Narek ainsi que Saint Nerses Chnorhali.
En l’an 405, après l’invention de ces nouvelles lettres, les Saints Traducteurs ont commencé par la traduction de la Bible, contribuant ainsi à réveiller la culture arménienne. Après ceci, ils ont entrepris la traduction des écritures  des Pères de l'église.

Le résultat de ce travail fut que le peuple arménien subit moins d'influences des autres cultures, par la création d’écoles arméniennes avec la traduction des textes les plus importants du christianisme et le fait que les rites ecclésiastiques puissent se dérouler en arménien. Tous ces changements étaient également très importants pour l’État, en effet les Archakouni qui utilisaient jusque là les langues grecque et assyrienne, pouvaient désormais utiliser l’Arménien. Les écoles arméniennes, la littérature et l’église arménienne forment le trio de l’indépendance du peuple arménien.
Les traducteurs et leurs élèves ont réalisé ce travail difficile et ont assuré l’idépendance du peuple arménien.

http://www.jeaap.net/2015/10/blog-post.html
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...