Recevoir les nouveaux articles par Email

mercredi 23 septembre 2015

Un peu d'histoire...

L'Eglise d'Arménie est une des branches de l'Eglise chrétienne. Elle a été fondée et s'est formée en  Arménie.
L'Arménie est un pays montagneux entre le 37°-19' de longitude est et le 37° 1/2- 11' 34" de longitude nord.
Ce sont ses limites historiques qui furent élargies ou resserrées selon la bravoure et la puissance de ses dominateurs.
L'Arménie historique HAYK, était divisée en deux parties principales :la grande Arménie à l'Est et la petite Arménie à l'Ouest. Le Taurus, la Mésopotamie, le Caucase, la Mer Caspienne, la Géorgie formaient ses limites. Les montagnes et les plateaux sont les caractéristiques de l' Arménie. La plus grande montagne est l'Ararat, mentionné dans la Bible ( Quatrième livre des Rois XIX-37, Isaïe XXXVII-38, Jérémie LI-27.)

Le plus grand fleuve de l'Arménie est l'Araxe ( eraskh) qui, avant de se jeter dans la mer Caspienne, s'unit au fleuve Kour (Cyrus), qui sépare l'Arménie de la Géorgie; l'Euphrate et le Tigre prennent leurs sources en Arménie, traversent la Mésopotamie et se jettent dans le Golfe Persique.
La Grande Arménie a toujours été exposée à l'influence de la civilisation iranienne et la Petite Arménie à celle de Byzance; de sorte que l'Arménie fut empêchée, à cause de sa situation géographique qui la plaçait entre les grands empires de l' est et de l'ouest, de développer une civilisation tout à fait indépendante. Elle a eu plusieurs dynasties nationales et à un moment donné, montée au fait de sa gloire, elle a pu dicter, sous le règne de Tigran le Grand, le sort de l'Asie antérieure.
Le christianisme pénétra en Arménie lorsqu'elle jouissait d'une indépendance relative, sous le règne de ses rois nationaux de la race Arsacide.
Les études phrénologiques et surtout linguistiques ont prouvé que les Arméniens appartiennent à la race indo-européenne. L'Arménien occupe une place à part parmi les langues indo-européennes. D'après l'avis généralement adopté, les Arméniens sont une colonie phrygienne qui est venue s'installer en Arménie.
Les Arméniens appellent leur peuple HAY et leur pays HAYK, d'où une légende nationale conservée chez Moïse de Khorène, a formé l'éponyme Hayk. La religion pré-chrétienne de l'Arménie était le paganisme. L'Arménie avait sept principaux sanctuaires païens, dont les plus célèbres étaient à Erez (actuellement Erzingan ou Erzindjan) dans le canton d'Akilissène, sur les bords de l'Euphrate  et en Taron, la région de Moush. Les divinités Aramazd, Anahit, Astghik, Vahagn étaient fameuses par leurs temples somptueux, et leur culte étaient très populaires dans tout le pays.
PAPKEN I
Catholicos coadjuteur de Cilicie
(1928-1936)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...