Recevoir les nouveaux articles par Email

jeudi 9 juillet 2015

TRANSFIGURATION - VARTAVAR

La fête de la Transfiguration, appelée « Aylagerboutioun » et « Vartavar » en arménien, fait partie des cinq plus grandes fêtes de l’Église Apostolique Arménienne (Tabernacle), puisqu'elle représente une des plus importantes décisions qu'a prise le Seigneur Jésus Christ durant sa vie terrestre : se révéler dans toute sa gloire divine sur le mont Thabor. Les Évangélistes racontent que « Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, et les conduisit seuls à l'écart sur une haute montagne. Il fut transfiguré devant eux. Ses vêtements devinrent resplendissants, et d'une telle blancheur qu'il n'est pas de foulon sur la terre qui puisse blanchir ainsi. Élie leur apparut avec Moïse et ils s'entretenaient avec Jésus. Alors Pierre prit la parole et dit à Jésus « Rabbi, il est bon que nous soyons ici ; dressons trois tentes, une pour toi, une pour Moïseête, et une pour Élie » Ils ne savaient que dire, car ils étaient effrayés. Une nuée vint les couvrir, et de la nuée sortit une voix : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, écoutez-le ! (Marc 9.1-6, Matthieu 17.1-13, Luc 9.28-36). Cette fête est fondamentale dans la vie des chrétiens, car c'est en se transfigurant sur le mont Thabor que notre Seigneur apparaît pour la première fois en tant que Dieu, que maître des vivants (symbolisés par le prophète Élie), et maître des morts (symbolisés par le prophète Moïse). Le changement d'apparence de Jésus atteste également de sa gloire, ainsi que la voix qui retentit des cieux, car Dieu dit à tous : « Jésus est mon Fils bien-aimé, vous l'écouterez et le suivrez toujours ».


Lors de la traditionnelle et populaire  fête arménienne  de la Transfiguration, les gens jouent avec l’eau en s’arrosant les uns les autres pour symboliser la purification et pour devenir aussi lumineux que Jésus. Selon une hypothèse, cette célébration populaire vient de la période païenne qui observait ce même rite sous le nom de « Vartavar ».
Saint Grégoire de Narek décrit la fête de «Vartavar de la manière suivante : « De la même façon que le bouton d’une rose qui éclôt manifeste la beauté et le parfum d’une rose vivante, la Divinité du fils de Dieu  et sa Gloire toute entière se sont révélées devant nous par la transfiguration de Jésus. »
Le lendemain de la Transfiguration, fête majeure (Tabernacle), l’Eglise Apostolique Arménienne célèbre un office dédié à tous les défunts. Nous invitons donc  tous les arméniens à être présents le 8 Juillet pour témoigner de la Sainte  fête de la Transfiguration, et le 9 Juillet pour une messe en mémoire des trépassés.

http://www.jeaap.net/2015/07/blog-post_9.html
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...