Recevoir les nouveaux articles par Email

lundi 22 juin 2015

QUELQUES DISPOSITIONS POUR RECEVOIR LA SAINTE COMMUNION

La sainte communion, qui a lieu à l'occasion de la sainte messe, a pour dessein la communion avec le corps et le sang sacrés du Christ Sauveur, ainsi que l'expiation et la rémission des péchés du croyant qui prend la communion. Par conséquent, le chrétien qui s'approche de la coupe de communion doit respecter des principes clairs et précis et s'investir avec le plus grand sérieux pour être apte à communier avec le Seigneur, faute de quoi il sera condamné par la parole de l'apôtre saint Paul “Celui qui mangera le pain ou boira la coupe du Seigneur indignement, sera coupable envers le corps et le sang du Seigneur. Que chacun donc s’éprouve soi-même, et qu’ainsi il mange du pain et boive de la coupe;  car celui qui mange et boit sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit un jugement contre lui- même. C’est pour cela qu’il y a parmi vous beaucoup d’infirmes et de malades, et qu’un grand nombre sont morts.” (Saint Paul v. 27-31). C'est la raison pour laquelle il existe d'importantes dispositions qui sont considérées comme obligatoires pour recevoir la sainte communion.Voici les plus importants.

  1. Celui qui souhaite communier avec le corps et le sang du Christ doit impérativement être baptisé et confirmé afin de prouver sa chrétienté. 
  2. Avant la communion, il est impératif que le croyant oint confesse et répudie ses péchés au nom de la Sainte Trinité. 
  3. Il est indispensable à la communion, d'avoir l'estomac vide, c'est à dire d'être à jeun, soit de n'avoir rien bu ni mangé de la veille (les exceptions sont les enfants, les malades et les femmes enceintes). 
  4. Le chrétien qui s'apprête à recevoir la communion doit d'emblée faire un retour sur lui-même afin de déterminer s'il est digne de s'approcher du Seigneur, s'il a pardonné à ses ennemis, si sa foi est véritable et s'il accepte de se nourrir du corps et du sang du Christ des mains du prêtre: «Si donc tu apportes ton offrande à l'autel, et que là il te souvienne que ton frère a quelque chose contre toi; Laisse-là ton offrande devant l'autel, et va te réconcilier premièrement avec ton frère, puis viens, et offre ton offrande» (Matth. 5.23-24).              
  5. Il est tout particulièrement recommandé que le chrétien qui s'apprête à recevoir la sainte communion soit présent du début à la fin de la messe dans l'église et prie avec ferveur.
En vérité, en vérité je vous dis, que si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme, et ne buvez son sang, vous n'aurez point la vie en vous-mêmes. Celui qui mange ma chair, et qui boit mon sang a la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour. Car ma chair est une véritable nourriture, et mon sang est un véritable breuvage. Celui qui mange ma chair, et qui boit mon sang, demeure en moi, et moi en lui (Jean 6.53-56).

http://www.jeaap.net/2015/06/blog-post_21.html
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...