Recevoir les nouveaux articles par Email

samedi 31 mai 2014

UN PELERINAGE INOUBLIABLE EN TERRE SAINTE



Grâce aux efforts et  à l’excellente organisation du Comité des Dames  de la Cathédrale Saint-Jean Baptiste de Paris, notre avion  a décollé le 23 Mai 2014 vers Tel- Aviv,  en Terre Sainte pour un séjour de 9 jours.  Pour notre groupe d’une trentaine de personnes c’était le début d’un pèlerinage inoubliable en contact avec l’histoire, empli de bénédictions et d’expériences  spirituelles. Le lendemain nous nous sommes mis en route pour le lac de Tibériade et la Galilée, sites témoins de l’histoire biblique, des miracles et de la Foi.  Les villes et sites bibliques se sont succédés. Césarée,  Cana, Nazareth, Mont Thabor,  Jourdain,  Béthleem …  Pendant le trajet nous avons prié, chanté,  c’était  la joie ! Pendant tout le trajet nous avons  pris beaucoup de photos-souvenirs. Près de  chaque lieu biblique, le Père Houssig  Sarkissian a lu les passages des évangiles en rapport avec ces endroits en les commentant et en  prêchant.

Dans certains sites comme la Basilique de la Transfiguration les pèlerins ont chanté « Der Voghormia » et  « Sourp Asdvadz ». Il est intéressant  de relater que dans la ville de Cana, où Jésus a béni un mariage en transformant  l’eau en vin, les pèlerins  ont reçu beaucoup de bénédictions. Le Père Sarkissian a béni tous les gens mariés en souhaitant l’amour et la paix au sein des familles et  a  prié pour les célibataires pour qu’ils trouvent leur moitié tout en appelant  les bénédictions du Seigneur sur eux.  Après les prières auprès  des rives du lac et du Jourdain, où le Christ a été baptisé,  les pèlerins se sont plongés dans les eaux sanctifiées par le baptême  de notre Seigneur. A Bethléem, notre groupe a assisté à la messe quotidienne en langue arménienne juste devant le lieu de naissance de notre Seigneur.


Néanmoins, le site le plus attendu de tous a été Jérusalem, ville sainte pour les trois religions monothéistes, avec son  histoire millénaire et ses richesses incomparables pour les chrétiens  qu’il nous restait  encore à découvrir. Dans cette ville, les lieux saints sont si proches les uns des autres et dégagent tellement de puissance spirituelle  que l’on se  croirait  à l’époque  de Jésus  participant  à  l’histoire biblique.   Le Mont des Oliviers avec son jardin de Gethsémané, le mont de l’Ascension (où nous avons eu le bonheur  de participer à la  messe de l’Ascension), la Via Dolorosa,  et enfin le Saint Sépulcre, lieu de résurrection du  Christ…
Celui qui a déjà visité ce sanctuaire peut  confirmer  que de ses murs émane une puissance spirituelle qui élève l’âme, qui émeut  le croyant jusqu’aux larmes, le renouvelle et lui donne la paix intérieure. C’est d’autant plus vrai pour ceux qui ont eu l’occasion de passer la nuit  dans ce lieu saint en présence de Dieu. Parmi  nous,  quelques pèlerins ont eu cette grâce. Après minuit, ils ont assisté aussi à la messe célébrée par le Père Houssig Sarkissian qui avait  obtenu une autorisation exceptionnelle pour  y officier. Jérusalem a un autre point d'attraction pour nous les arméniens. Il s'agit du quartier arménien avec ses lieux saints et ses droits qui appartiennent aux arméniens ainsi que la congrégation du monastère Saint-Jacques. Bien que pendant des siècles, le Jérusalem Arménien ai traversé des milliers d'épreuves, subissant beaucoup de pertes sur son chemin,  il n'a pas cessé de jouer un rôle particulier pour tous les chrétiens et être l’objet d’admiration pour les arméniens et les étrangers, par sa richesse et par son passé historique dans la vie de Jérusalem.  La congrégation arménienne, est toujours présente à Jérusalem et reste en témoignage de notre histoire pluri-séculaire, comme un vrai bouclier pour notre foi inébranlable en notre Seigneur Jésus-Christ.

Nous avons exprimé notre admiration et nous avons remercié également le Patriarche, Sa
Béatitude l'Archevêque Nourhan Manoukian, que nous avons rencontré les derniers jours du pèlerinage. Cette rencontre s'est déroulée dans une ambiance chaleureuse. Le Prêtre paroissial Houssik Sargsyan, Mme Margo Gokorian, responsable du Comité des dames arméniennes, les représentants pèlerins des paroisses et du diocèse lui ont adressé leurs  remerciements ainsi que leurs félicitations à l'occasion de son intronisation sur le trône patriarcal.
A son tour, le Patriarche a félicité les pèlerins qui ont eu l'occasion d'être “Mahdesi” (pour les arméniens "Mahdesi" est un titre qualificatif du pèlerin qui s’est rendu à Jérusalem), il a rappelé que Jérusalem est la maison de chaque arménien.

A la fin de la rencontre, les pèlerins ont reçu la bénédiction du Patriarche Nourhan et se sont
faits photographier, profitant des dernières heures passées à Jérusalem.
Le pèlerinage est un chemin et un désir de monter de la terre vers le ciel, de l'humain vers le divin dont les étapes sont les lieux saints, la prière, la contemplation et la repentance. Nous avons réellement vécu ce chemin pendant ces dix jours et avons eu l'occasion de proclamer : Gloire à Dieu!

Nous remercions encore une fois notre Père Céleste et exprimons notre gratitude pour cette magnifique occasion et pour sa bénédiction. Nous remercions également tous les organisateurs et les participants qui n'ont pas épargné leurs efforts pour faire ce voyage dans l’amour et la prière.
Que Dieu nous guide et nous réunisse à nouveau pour un prochain pèlerinage! Que le Seigneur nous protège tous!




http://jeaapblog.blogspot.fr/2014/05/blog-post.html
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...